Aller au contenu


Primer - OmniTell


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Dodger

Dodger
  • Membres
  • 330 messages

Posté 12 mai 2013 - 11:04

"Avoir une idée ne suffit pas, il faut les avoir toutes."


Image IPB




Il n'y a toujours pas de primer sur ce deck fun et efficace, je vais donc m'y coller, pour laisser ensuite les experts enrichir mon analyse. :)

Les origines

Tout a commencé avec l'édition de la première pièce du puzzle : omniscience. Peu de gens croyaient à ce moment dans la possibilité de faire un deck viable en legacy. Un premier évènement allait alors marquer les esprits : Lors du GP Ghent, Simon Görtzen avait placé dans les hautes tables un deck packant 4 omniscience et la combo "petal of the insight - grapeshot" : http://www.wizards.c.../gpgnt12/day2#7

Le deck a fait des émules, (voir le topic Omnishow), dont j'ai fait parti. Néanmoins, une des grandes faiblesses du pack était sa stabilité et sa fragilité face à la disrupt adverse, discard comme manabase. Je ne compte plus le nombre de partie "bouiboui sur wish rouge pour me sortir d'une situation compliqué, pour finalement perdre car ne pouvant tout faire dans le tour".

Ainsi, lorsque Enter the infinite est sorti, peu de gens croyaient en la possibilité de la carte. La réaction était "ouais c'est puissant, mais il y a quand même beaucoup plus simple pour tuer, on ne va pas ajouter de la fragilité".

A ce moment là, je suis tombé sur un artcile starcity ou channel fireball (malgré mes recherches je n'ai pas réussi à le retrouver) présentant un build bleu, avec des omniscience et des salles du rêve. Quelques semaines plus tard, préparant le GP Strasbourg, au détour d'une discussion, je réussit à convaincre Lejay de me parler de la liste sur laquelle il bossait avec Fred. Et là, ca a commencé à être l'orgasme. :)


La mécanique


Avant de parler du kill, et de vous présenter une liste, il est important de comprendre comment fonctionne ce jeu et quelles sont ses forces. Enter the Infinite va nous faire piocher toute notre bibliothèque. Cela signifie qu'à partir du moment où cela est résolu, avec une bonne wish box, et tous les contres en main, on peut gérer toutes solutions que va tenter de jouer notre adversaire (pour peu qu'il lui en reste).
A partir de là, les lignes directrices du deck sont :
  • Tuer dans le tour. Ca n'a l'air de rien, mais ici, il est hors de question de laisser la possibilité à l'adversaire de trouver un out comme avec Sneak / show.

  • Jouer monocolore. Vous n'en pouvez plus des parties perdues sur la waste adverse au mauvais moment ? Ce deck est fait pour vous ! Plus besoin de se soucier de ce que vous allez fetcher, ici que du solide de grand mère : du basic land.

  • Jouer en instant ! Fatigué de voir vos burnings wish ne pas vous sauver car votre adversaire vous a posé un oblivion ring sur votre belle omniscience ? Essayez le wish en instant, le rusé, le seul qui vous sortira des pires situations !

  • Et bien sur, tout faire pour jouer un enter the infinite.
Bref, c'est le retour aux bases de magic, tel qu'on le pratiquait dans les années 90 : un bon deck bleu, avec de la draw, des contres, et des instants. Comme nous sommes tous un peu nostalgiques des grosses créatures qui coutaient 40000 mana et qu'on a tous stupidement échangé contre nos bilands, on épice le tout avec : la créature la plus puissante du jeu, l'enchantement le plus puissant du jeu, le rituel le plus puissant du jeu, et les meilleurs instants du format. A partir de là, comment ne pas aimer ce deck ?



La Liste


A tout seigneur, tout honneur, commençons par la liste de Jean Marie, avec laquelle il a fini invaincu sur le Day 1 du GP Strasbourg, le propulsant en top 16 pour le day 2 :

2 Polluted Delta
4 City of Traitors
10 Island
4 Flooded Strand

1 Emrakul, the Aeons Torn
1 Sensei's Divining Top
1 Leyline of Sanctity
3 Dream Halls
4 Omniscience
3 Cunning Wish
3 Pact of Negation
4 Brainstorm
4 Force of Will
4 Enter the Infinite
4 Ponder
4 Preordain
4 Show and Tell

Side board
1 Trickbind
1 Slaughter Pact
1 Sapphire Charm
1 Rushing River
1 Release the Ants
1 Noxious Revival
1 Intuition
1 Eladamri's Call
3 Defense Grid
3 Leyline of Sanctity
1 Pact of Negation

Ici, sans surprise, le pool de cartes se réparti sur les différentes fonction d'un deck combo :

La draw
Brainstorm, ponder et preordain, les classiques. Ici on notera également la présence d'une toupie. La récurisivité du filtrage de draw compensant le fait que la carte ne soit pas bleue.

Le moteur de combo
Show and tell, la pièce maitresse du deck.Dream halls, fait office d'Omnicience du pauvre, et son coût permet de la jouer T4 en l'absence de show and tell. Enfin bien sur, 4 Enter the Infinite, la carte qui fait GG une fois résolue.

Le kill
Ici, il y a deux kills. Le prévisible Emrackul, qui hard casté sous omniscience, s'affranchi complètement des karakas adverses. Généralement il suffit à tuer à lui seul, ou à faire concéder. A noter que si l'adversaire a le sien, vous posez le votre, les deux remélangent les cimetierres, vous rejoues Enter The Infinite, ou vous faites Cunning Wish sur Appel d'Eladamri, et vous pouvez reposer le votre, vous donnant en passant deux tours supplémentaires.

L'autre kill, qui fait généralement sourire les voisins de table et les adversaires cools, c'est Release the ants. Que fait ce sort complètement inconnu il y a quelques semaines ? C'est un instant rouge, pour un mana incolore et un mana rouge, qui va coller 1 à une cible. Ensuite, on clash. Si vous remportez le clash, vous le reprenez en main. Et devinez quoi, le clash, on le gagne assez facilement. Oui je vois votre sourire en coin se dessiner.
Attention néanmoins, on ne remet pas Emrakul au dessus, cela ne sert à rien, il n'y a rien de joué entre un CC de 12 et un CC de 15. Généralement je préfère remettre une autre omniscience au dessus (Enter the Infinite peut servir au cas où, notamment à ne pas mourir à la bibliothèque). si l'adversaire joue Elfe, je remet une Enter The infinite (histoire d'éviter de perdre un clash sur l'éventuelle progénitus adverse, on ne sait jamais).

La tool box
Qui dit wish, dit tool box.
  • Trickbind : l'idéal pour répondre un un Oblivion ring ou une clique sur votre show and tell. Utilisable également pour ne pas mourir tout seul sur un pact bleu à payer. C'est anecdotique, mais cela m'a déjà sauvé les fesses deux ou trois fois.
  • Slaughter Pact : les bêtes pénibles sont vertes et blanches, donc on peut se faire plaisir sur le seul anti bête gratuit du format.
  • Sapphire Charm : je vous vois froncer les sourcils. Cette petite carte permet de gérer une bête en bleu, tout en permettant de draw si besoin.
  • Rushing River : toute tool box comporte un bounce. Ici Lejay fait le choix d'un double bounce.
  • Noxious Revival : permet de gérer une carte du grave adverses tout en nous permettant de sauver une des notres d'une surgical, voir de mourir bêtement à la bibal, dans une situation où l'on ne pourrait tuer qu'à l'emrakul.
  • Intuition : sous omniscience, cela transforme vos wishs en Enter the Infinite. Attention à bien se méfier des surgicals adverses à la deux.
  • Eladamri's Call : lorsqu'on ne peut pas tuer aux fourmis, permet de tutoriser son Emrakul
  • Pact of Negation : le contre wishable de la tool box
La protection
Qui dit combo, dit protection de combo. Ici on joue mono bleu, on va donc s'armer en contres. Contrairement à Sneak Show, on va jouer des pactes bleu. En effet, on ne veut pas jouer misdi, pour la simple raison que l'on a vraiment besoin de ses cartes bleues pour Fow et surtout pour dream halls. On notera qu'il y a un peu moins de contres que sneak show. C'est normal vu que l'on tue dans le tour (et donc que l'on n'a pas besoin de protéger plus que le key spell) et que le kill demande une carte de plus. On préfère donc augmenter la stabilité au profit des contres. Ensuite, les cunning wishs se transfermeront bien évidemment facilement en pact bleu fin de tour adverse pour protéger sa sortie.
Enfin, on notera également la présence d'un LeyLine blanc main deck. Ici Lejay avait besoin de libérer un slot de side, et a fait un choix lié au métagame de jouer MD une Leyline. Pour ma part, j'ai privilégié le piracy charm.

Du coté du side, la protection est basique, mais terriblement efficace : des grilles de défenses pour tout ce qui joue des contres, et des Leyline blanche, pour tout ce qui joue de la défausse. Si vous affronter un bug controle, mieux vaut privilégier les Leylines selon moi, vous pouvez tourner autour des contres (surtout des pierces / manaleak), la disrupt vous fera plus mal.






Ma Liste


De mon coté justement, mes tests m'ont amené sur une liste très proche mais légèrement différente. Voici celle que j'ai jouée à Strasbourg (6-3 en ayant littéralement donné deux matchs comme un mickey) :

2 Polluted Delta
2 Misty Rainforest
2 Flooded Strand
2 City of Traitors
3 Ancient Tomb
8 Island

1 Emrakul, the Aeons Torn
3 Dream Halls
4 Omniscience
3 Pact of Negation
4 Brainstorm
4 Cunning Wish
4 Force of Will
4 Enter the Infinite
4 Ponder
4 Preordain
4 Show and Tell
1 Intuition
1 Sapphire Charm

Side board
1 Trickbind
1 Slaughter Pact
1 Release the Ants
1 Noxious Revival
1 Intuition
1 Eladamri's Call
4 Leyline of Sanctity
1 Pact of Negation
3 Defense Grid
1 Echoing Truth

Vous noterez que la liste comporte quelques différences :

19 lands
J'ai privilégié l'augmentation des départ T2 en jouant 5 sol lands. Avec beaucoup plus de matchs dans les pattes, il est clair que trois anciennes tombes c'est trop : contre elfe ou Tempo tresh, ca se joue au PV près, et autant éviter de faciliter la partie adverse.

En revanche, je suis convaincu qu'il n'est pas besoin de monter à 20 lands. Ici c'est toujours un débat un peu difficile à argumenter et mon choix est très empirique.
C'est aussi lié à ma manière de jouer le deck : dès que j'ai un mana bleu et des cantrips, je garde facilement mes mains de départ, ne craignant pas les waste. Bien évidemment attention s'il s'agit d'un fetch : un stifle est vite arrivé lorsqu'on est on the draw.

4 cunning wish
Cette carte fait vraiment tout et c'est un kill une fois l'omniscience sur le board. D'autre part, j'ai parfois eu besoin d'avoir deux wishs en main une fois un ETI résolu, et on peut en avoir déjà grillé deux  à ce moment là.

Intuition Main Deck
Cette carte est géniale dans le deck. Tutoriser une des trois cartes clés du deck est priceless. Je me limite néanmoins à une seule, car on veut lancer la combo rapidement, et poser T2 un sol land pour pouvoir lancer intuition fin de tour adverse est plutôt risqué avec le field chargé en wasteland.

Echoing truth
Je préfère pouvoir bouncer une marée de gobelins, storm / ANT étant actuellement très représenté.


Les cartes non présentes


Quelques cartes pourraient bien sur rentrer dans un build Enter the Infinite.
- Laboratory Maniac : Duncan nous a démontré que la carte avait largement sa place. Le build est très légèrement différent mais tout aussi viable. Je compte bien tester un peu tout cela. ;)
- Surgical :  on en a beaucoup discuté avec Lejay, et je suis tombé d'accord avec lui, Noxious est plus polyvalent. Néanmoins vu le taux d'ANT, je pense que je vais intervertir les deux. (on peut toujours utiliser un ETI restant pour éviter de mourir à la bibale si besoin).
- Personal tutor : Le deck ne supporte pas de faire du card disadvantage. Si on rajoute que c'est un rituel, laissant donc un tour à notre adversaire pour se préparer à notre play, vous obtenez une fausse bonne idée. Caltos donc.
- Misdirection : Comme évoqué à l'instant, le deck ne supporte pas le card disadvantage. On priviligiera donc pact, qui a exactement le même role, modulo une discard adverse sur la game 1.
- Pierce / daze : Le deck permet de jouer 7 hardcounter. Donc on laisse de coté les pierces / daze plus adaptés à deck tempo ou agro midrange.


Les matchs up


Avant de rentrer dans le détail des matchs ups, il faut savoir que pour le moment, avec ce deck, j'ai les statistiques suivantes en matchs "officiels" (une vingtaine de match pour le moment, je sais que c'est encore trop peu pour que cela soit pleinement significatif) :
- 92% de win game 1
- 67% de game win

Si on rajoute que je suis un joueur moyen, cela vous donnera une idée de la force du deck. Bien sur, il faut modérer par deux aspects :
- l'effet de surprise : plus le deck perfera, moins il gagnera facilement. La bonne nouvelle, c'est que globalement, il y a peu de hate que des adversaires peuvent packer spécifiquement contre ce deck. Leur seule chance est d'éviter qu'un Enter the Infinite ne se résolve. Après c'est GG. On a des réponses à des Oblivions rings, et on joue des leylines pour protéger notre main.
- Le niveau adverse : avec une telle puissance brute, il y a un très gros gap entre la facilité de battre des mauvais joueurs et les parties serrées contre des bons joueurs. Le deck est assez régulier, et si votre adversaire fait une erreur, il est généralement puni.


Bon, assez disserté, voici mon analyse des matchs ups.

Tempo tresh (légèrement favorable) : Un Mu toujours serré par définition. Généralement à la une, vous gagnez si l'adversaire ne fait pas T1 delver suivi d'une batterie de contres. On dodge bien les waste, affaiblissant (un peu) son plan tempo. La deux, l'objectif est de toucher une grille de défense et de ne pas avoir peur de contrer une menace adverse si vous avez une main un peu lente. D'une cela permet de prendre de l'info sur la main adverse, de deux cela vous achète le temps indispensable.

Bug shardless (favorable) : Un MU qui ne se passe pas trop mal. Généralement, la une est pour nous. Bien sur attention aux éventuelles défausses packées main deck, mais il n'y en a pas des tonnes normalement. Post side, vous rentrez les 4 ley line. Objectif, un mulligan agressif dans leyline. A priori, vous avez au moins 4-5 tours pour assembler votre combo. Attention aux shamanes, ils se nourissent très bien de nos spells à bouiboui pour nous descendre notre barre de vie.

Junk (favorable) : Un autre mu qui se passe plutôt bien. C'est exactement le même plan que shardless, on rentre les leyline. Attention au chaines de mephistoles qui peuvent devenir une plaie.

Jund (favorable) : Si on ne prend pas la terre en discard, la un est a priori une formalité. A la deux, on rentre encore les leyline, mais on se méfie des pyroblaste et autres salves rouges.

Maverick (légèrement défavorable) : vous vous en doutez, Gaddock et Thalia ne sont pas nos amis, surtout cette dernière. Ici j'ai tendance à rentrer mon bounce (autant tous les rentrer si vous en avez plusieurs), tout en gardant le pact noir en side pour pouvoir le wisher. Attention aussi à Suffocation.

Grisel.deck (défavorable) : Un griselbrand qui touche le board est une plaie : il va piocher des contres pour nous gérer. Wish sur trickbind sera donc notre ami. Sneak / show joue beaucoup de contres, je rentre donc  grille de défense contre lui. Attention, le timing de la grille est très important, le but n'est pas de nous empêcher de contrer un sneak attack adverse !
Réanimator est quasi ingagnable, heureusement que le mu n'est pas trop présent, car le deck est une vraie plaie. Enfin, je n'ai pas testé contre Tin fins. mais on va rentrer Leyline blanche pour se protéger de la défausse et du kill.

ANT (légèrement défavorable) : Il joue de la disrupt avec une clock plus rapide d'un tour en moyenne. Néanmoins, les leyline et les fow sont de solides armes à lui opposer. Ici, c'est le duel de deck goldfish, donc sera question de mulligan et de sorties.

Elfe (équilibré) : Comme pour ANT, c'est un duel de goldfish. Néanmoins, elfe joue désormais défausse et de plus en plus souvent des contres. On privilégie la protection contre la défausse, les cabales nous faisant très mal. Méfiez vous d'envelop et de flusterstorm.

UW Miracle ( légèrement favorable) : Si countertop n'est pas assemblé tour 2, la partie sera compliquée pour lui. Il a 7 cartes mortes contre nous (sword et terminus), attention à des rings ou sphère de détention main deck. Grille de défense sera un MVP indiscutable post side.

Esper (favorable) : Ici, il n'y aura pas de counterbalance. Si on ne prend pas discard + clock, cela se passe plutôt bien. La clock n'est pas trop rapide. Le seul piège est ici d'être trop greedy et de s'empaller dans un pierce ou un manaleak. Post side, on va privilégié les leyline. On peut tourner autour des contres adverses.


Avant de finir, quelques mots sur la liste de Duncan, qui lui tue uniquement au maniaque du laboratoire. Il joue donc recherche / développement pour ajouter ce dernier à son deck, puis random ponder/ préordain pour le piocher, avant de finir sur de la draw.
Ca, ce n'est pas difficile à voir.
Ce qui est plus original, c'est la présence de Firemind's Foresight. Je vais extrapoler, mais comme il joue 4 dream halls, je pense que c'est pour pouvoir tutoriser l'intuition main deck sous dream hall, tout en garantissant la possibilité de la jouer car alimenté en spell bleu (il y a une impulse pour le role de l'instant à 2). Je trouve que c'est bien vu, et c'est vrai que plusieurs fois, je me suis retrouvé bloqué avec dream halls et wish en main, à ne rien pouvoir faire parceque je n'avais pas assez de stuff bleu pour pouvoir faire wish sur intuition sur kill que je joue.

Voilà, j'espère vous avoir donné envie d'essayer le deck. Vous verrez que l'essayer c'est l'adopter, c'est vraiment zenifiant de faire des enter the infinite et de savoir qu'il ne peut plus rien nous arriver. :)
Et je ne parle pas de l'aspect "jouissif" de jouer ce genre de spells qui fait ce qu'on a tous envie de faire à magic : jouer avec tous ses spells en main et sans payer les coûts de mana.

Je laisse maintenant la main aux experts Lejay et Duncan pour les points que j'aurais oublié et les inévitables imprécisions de ce primer.

[Edit]: Voici le primer de Lejay publié une poignée de jours après, pour ceux n'ayant pas de difficulté sur une lecture dans la langue de Shakespeare :
http://www.mtgthesou...-and-Omnimaniac


A vos commentaires !

Modifié par Dodger, 10 juin 2013 - 07:19 .


#2 le ch'ti lorrain

le ch'ti lorrain

    Vainqueur de la coupe de France 2016

  • Membres
  • 2 954 messages

Posté 21 janvier 2014 - 01:09

Suffit de lire le primer de lejay sur the source....

Sneak Show

You are very likely to kill with Emrakul. So :
-1 PoN
-1 LLoS
-1 Brainstorm
+3 defense grid

Combo quickly thanks to defense grid daze/pierce proof, or get into a long game and kill with dream halls (wishable brainstorm is nice for the long game).



Tendrils based decks

-3 PoN
-1 GP
+3 LloS
+1 Intuition
Possibly –1 island +1 trickbind