Aller au contenu


Veen

Inscrit(e) (le) 26 févr. 2015
Connecté Dernière activité aujourd'hui, 22:35
-----

Sujets que j'ai initiés

Fifty Shades of Stax

15 novembre 2018 - 19:30

Fifty shades of Stax

Voici un court article qui a pour vocation de proposer quelques reflexions sur cet archétype si particulier qu’est Stax en Vintage (et un peu en Legacy).
La forme de l’article est assez libre et ne se veut ni exhaustive, ni systématique, ni impartiale. Il s’agit avant tout d’exposer ce que j’ai pu apprendre de l’archétype à travers les formats, ce qui fait pour moi son attrait et la manière dont je ressens ses spécificités. Il ne s’agit pas non plus de reproduire ici un primer de l’archétype, dont on trouve de nombreuses itérations sur le net.
J’aime les versions marginales et je leur accorde une place qui peut sembler disproportionnée, j’aime regarder aux frontières de l’archétype.

Origine et description

Il est probable que le terme Stax soit lié à une carte emblématique de l’archétype : l’artefact Smokestack, qui commande le sacrifice de permanents pour chaque joueur durant l’entretien en commençant par l’adversaire. D’autres origines, plus ou moins étymologiquement plausibles, existent et m’intéressent assez peu.
Par rapport à sa relation à Smokestack, l’archétype n’est cependant pas réductible à sa présence, et en vient à désigner de manière plus générale un archétype de contrôle indirect, défensif, mou, grindy, prison, centré sur les artefacts et parfois comprenant une couleur (Bleu, Blanc, Noir, Rouge). Je n’ai jamais entendu parler d’un Mono Green Stax, mais sait-on jamais (la journée n’est pas finie).
Les decks Stax utilisent les terrains générateurs d’incolore. En Legacy, Ancient Tomb et City of Traitors formeront la base, couplé à différents types de Moxen (Diamant, Opal, Chrome). En Vintage, Stax est le parent défensif/grindy/contrôle de Workshop Ravager Il comprend Mishra’s Workshop, Moxen, Mana Crypt, Black Lotus et Sol Ring, et des Null Rod main deck. L’archétype est axé attrition/ mana denial.

Stratégie et Haine

De manière générale, Wizards ne souhaite pas soutenir ce type de stratégie (Prison-Denial) car elles sont perçues par les joueurs comme étant peu agréable/fun à affronter. Pourtant, Stax propose un challenge tout à fait raisonnable par sa lenteur et le coût élevé des ressources engagées. Plutôt qu’une bataille de contres, Stax propose la mise en place d’un étau dont le joueur adverse doit réussir à se défaire à temps s’il veut pouvoir déployer sa propre stratégie et vaincre.
L’impopularité de Stax vient de la potentielle réussite de ses objectifs : si sa stratégie se déploie, elle implique un contrôle indirect qui prévient l’adversaire de pouvoir jouer la majorité de ses sorts.
Le désespoir est-il si différent de celui que l’on rencontre en affrontant un deck contrôle lourd bien installé sur table, type Miracles ou The Deck ? Je n’en suis pas convaincu. Disons qu’il existe bien des manières pour les adultes de frustrer d’autres adultes ; Stax constitue l’un de ces modes. Il est un archétype prison, clairement sous-optimal d’ailleurs. Il n’est actuellement Tiers 1 ni en Legacy, ni en Vintage.
La prison construite par Stax ne ferme pas nécessairement le jeu. Elle constitue juste le cadre nécessaire à Stax pour déployer la phase finale de sa stratégie. Stax est un jeu qui affectionne les parties longues. Les erreurs de setup ne pardonnent pas car la variance et les ressources engagées pour contrôler la partie sont élevées.
L’archétype est généralement pauvre en contresorts, voir à l’opposé même de l’idée de réaction en Instant (j’aime les exceptions à cette règle, par exemple avec Warping Wail). La plupart des versions n’ont pas de contres -seul les incursions vers le bleu en contiennent parfois, et flirtent alors avec Tezzerator.
En Legacy, Stax est généralement perçu comme le parent défensif de MUD. L’un de ses kills, comme nombre d’archétypes prison, est l’emblématique Mishra’s Factory.
Stax est d’ailleurs probablement le « Mishra’s Deck » par excellence, utilisant Mishra’s Workshop comme générateur de ressources et Mishra’s Factory comme finisseur. Il joue peu de créatures, et emploie Tabernacle at Pendrell Vale sans en souffrir.
En Vintage, la récente restriction de Thorn of Ametyst a encore attaqué la viabilité de l’archétype. Il est difficile de stabiliser le board avec un set up prison alors que la hate anti-artefact est omniprésente. Au final, Stax va souffrir de tout l’arsenal visant à lutter contre Ravager Shop, tout en étant significativement moins compétitif que son parent beaucoup plus aggro. Construire une prison solide relève d’un véritable défi, vu le haut degré de variance du deck, sa curve plutôt lourde, sa sensibilité au mana denial et sa prégnance en artefacts. Ces caractéristiques en font un candidat idéal pour la hate, qu’un seul sort deux en un, type Kolaghan’s Command, peu envoyer dans l’espace (« à ta End step je détruit ton Crucible et je tue ton Goblin Welder. Je prends mon tour ? »)
En Vintage, les archétypes les plus populaires/aimés de Stax sont le légendaire 5C Stax (Crop rotation, Ancestral Recall/Time Walk, Demonic Tutor, Balance, Vampiric, Wheel of Fortune, Yawgmoth’s Will, Welder, TimeTwister etc.) et les versions Welder/Uba Mask Stax (la combo Uba Mask / Bazaar of Baghdad / Ensnaring Bridge qui vide la main et permet de « piocher » trois cartes par tour tout en étant hors d’atteinte des attaques de créatures adverses)
Pour compenser la hate, augmenter sa résilience et diminuer sa variance, Stax joue des carrés, rarement des protecteurs (Padeem, Guardian Beast) de la récursivité (Buried Ruin, Crucible of Worlds, Welder) et tente de faire du CA (Coercive Portal, Bob dans les versions noires, Bazaar-Uba Mask, etc.). Les versions Welder apportent un surcroit de fun et d’interactions. Les Darettis Scrap Savant et Ingenious Iconoclast ont parfois été incorporés avec plus ou moins de succès (généralement moins), les Dack Fayden sont un classique dans 5C Stax.

Conclusion : Mais pourquoi ?

Mais pourquoi s’acharner à jouer Stax ? En terme de compétitivité, seules de mauvaises raisons peuvent pousser un joueur à vouloir s’acharner à faire tourner Stax.
Voici les raisons que j’ai identifiées :
Niveau affect, le deck conserve un charme élevé. Il permet de jouer un nombre impressionnant de cartes emblématiques. 5C Stax joue presque tout : le P9, 4 Mishra’s Workshop, des Bazaar of Baghdad, Balance, Tabernacle, des PW et j’en passe.
Les cartes clefs de Stax sont parmi les plus puissantes du jeu. Un Stax qui se défend ira naturellement vers des parties longues, complexes, avec de la variance et de nombreuses décisions clefs.

Le deck est une source sans fin d’inspiration pour les créateurs. Si chaque extension continue d’apporter son lot de hate anti-artefact, elle apporte également un lot d’artos et de sorts interagissant avec eux. Dans les ajouts récents : Inventor’s Fair, quel bel outil.
Le fait que Wizards ne souhaite soutenir cette stratégie n’enlève pas le fait que l’essentiel du deck est déjà présent, et que son pool d’options continue à s’enrichir.
Le paradoxe du Stax est qu’il plait aux joueurs qui aiment les parties longues. Moi qui ai si longtemps joué seul et cherché d’autres joueurs autour de moi pour jouer, j’aime Stax car il garantit des parties longues. Le problème étant que souvent, le joueur que je maintiens à jouer avec moi me hait pour la frustration que Stax lui procure.
Et si au fond, le joueur de Stax, loin d’être le frustrateur tant décrié, n’était qu’un joueur très seul, désireux de pouvoir jouer pour toujours ?
Bien à vous.

EDH OldSchool ?

15 novembre 2018 - 18:49

Hello,

Je me demandais dernièrement si la chose existait: de l'EDH-Commander, qu'il soit Dual ou Multiplayer, qui irait seulement d'Alpha à Fallen Empires.
Est-ce que cela existe?
Est-ce que cela serait viable, interessant, varié et/ou fun?
Quelle place pour le power dans un tel format?
Avec Legends, on a accès à un large vivier de commandeurs potentiels.
On a de quoi fixer les manabases avec les bilands, city of brass, fellwar stones etc. , pleins d'artefacts, de sorts et de créatures rigolotes. Comme tout est restreint, on limite certaines stratégies oppressives type the deck (ou pas...?)

Certes, l'EDH Oldschool n'a a jamais existé, ce serait une pure reconstruction rétrospective. Mais l'attrait pour les cartes anciennes dépasse cette simple question à mon avis.
Et après tout, le Oldschool aussi est une pure reconstruction rétrospective. On effacera jamais le fait qu'on y joue désormais avec un ensemble de connaissances statistiques et théoriques non accessibles à l'époque, et qui changent à jamais la manière de jouer- et ce même en utilisant les mêmes cartes et en utilisant des règles similaires à celles en vigueur à l'époque.

Est-ce que quelqu'un a déjà vu ça quelque part?

Section Vintage/Oldschool sur LF

27 octobre 2018 - 10:05

Bonjour à tous,

J'ignore depuis quand, mais au moins depuis hier, Solomoxen, le site français historiquement dédié au Vintage et Oldschool ne fonctionne plus, et renvoie systématiquement le message "Erreur de base de données":
http://solomoxen.com...hp?action=login
Je ne suis pas informaticien, mais ça me semble pas bon signe.
Le site enregistrait un faible nombre de connexions depuis quelques années déjà. Il constituait une sorte de mausolée à la gloire des belles heures du format, une photographie de son histoire française du début des années 2000, jusqu'à l'apocalypse de 2009-2012.
On peut dire qu'après 2012, le format est entré dans le post-apocalyptique. Les prix du format ont explosé, les tournois ont disparu, la communauté a vieilli et son tissu s'est beaucoup délité. Dans le même temps, l'intérêt pour les staples de Vintage n'a fait qu'augmenter.
La déréliction du site ne devrait pas signifier la fin de la visibilité du format. Il reste pas mal de joueurs intéressés et un public spectateur. Les nouveaux entrants sont rares mais existent, en Vintage comme en Oldschool.
En Vintage de nouveaux archétypes continuent d'émerger. Je citerais, parmi les plus récents/ceux qui m'ont le plus marqué:
- 5C humains (avant l'explosion en modern, gagne l'EW2016): https://www.mtgtop8....5&d=271026&f=VI
- L'incroyable Bant-Bazaar-Survival: https://www.mtgtop8....0&d=333244&f=VI
- Vintage Lands, dont il existent de nombreuses versions, plus ou moins proches du legacy: https://www.mtgtop8....0&d=333245&f=VI
Et tout récemment: Braids Mono-Black Stax, un deck dont j'ai souvent rêvé: https://www.mtgtop8....0&d=333240&f=VI
Parfois il y a adaptation en sens inverse: Steel Stompy en Leg est le cousin fidèle de Ravager Shop: https://www.mtgtop8....7&d=332086&f=LE

Tout ça pour dire: oui le Vintage est un format niche et de vitrine. Il est aussi emblématique, rigolo, parfois inspirant. Comme tout bon format éternel, il n'en finit pas de mourir.
Serait-il possible de créer une section Vintage / Oldschool sur LF pour pallier à la disparition de Solomoxen?
Merci!

Interview Garfield dans Le Monde

04 mai 2018 - 10:35

http://www.lemonde.f...garfield&xtcr=1

Le créateur de Magic s'exprime dans les colonnes du Journal Le Monde. L'article mentionne au passage un "un grand tournoi" en région parisienne le 4 mai et le prix fou de certaines cartes.
Au delà de la visibilité que cela donne au jeu:

Magic a la chance d'avoir son créateur-démiurge toujours en vie. De plus, d'après sa page wiki, Garfield contribue toujours sporadiquement au développement du jeu (à vérifier si c'est vrai, et si oui, dans quelle mesure).
Son opinion est respectée, même s'il s'attache visiblement à ne prendre aucune position politique explicite sur le développement de MTG, par égards pour Wizards.
Cependant dans l'article, on voit qu'il est capable de s'autoriser des exceptions à ce positionnement: il semble malgré tout assez clairement indiquer qu'il n'est pas fan de l'emphase mise sur les planeswalker type Jace, Liliana et autres Gideon; pour lui le jeu sera toujours plus attractif si le joueur est le véritable héros du multivers.

Quelqu'un sait jusqu'à quand Garfield a eu des responsabilités effectives dans le développement actif de MTG?
Savons-nous ce qu'il pense de la Reserved List?
Il serait extremement interessant de connaitre sa position sur le sujet!

The Cheese stands alone+Lich

24 mars 2018 - 19:07

Bonjour,

Dans mon jeu Reanimator enchantement, je contrôle Bazaar of Baghdad, Lich's Tomb et The Cheese Stands Alone.
Mon adversaire, qui joue mono-rouge, me bolt. Trigger de Lich, en réponse j'active Bazaar of Baghdad et j'ai désormais zero cartes en main.
On résout: je sacrifie Bazaar, Lich et....
A ce moment précis, je perd la partie, ou je gagne la partie?

Merci pour vos lumières!