Aller au contenu


Pivot

Inscrit(e) (le) 06 janv. 2010
Déconnecté Dernière activité 19 sept. 2019 13:28
-----

#287780 Reports MKM Paris - Legacy Main Event

Posté Oni - 03 juin 2019 - 19:19

Hello,
Après mon live tweet je me suis dit que ça serait pas mal de faire un reporte un peu plus détaillé.

Avec la sortie de War of the Spark et l'arrivée de Karn, The Great Creator, beaucoup de monde s'est hype sur un retour de Bomberman 💣. J'ai suivi les listes de Jarvis Yu, Julian Knab et Maxtortion, ainsi que leurs streams et retours d'expérience. Je trouve le deck fort et il me change beaucoup de Delver et contrôle que j'ai l'habitude de jouer. Déjà ça joue basic Plains, l'enfer. Je me prends au jeu et je saisie l'occasion de finir mes carrés de Cavern, LED et City, aïe mais au moins j'ouvre mes possibilités de jeu en leg 💪. Je reçois mes mentors russes la veille du tournoi mais serein j'aurais pu compter sur la team BBQ (des bisous les merguez).

On est samedi après midi, j'ai un deck que j'ai jamais piloté sauf proxy et cockatrice, franchement qu'est-ce qu'il peut mal se passer ?
Bah justement en faisant mon sac, je ressors mon tee-shirt "SHIT HAPPENS" qui tient plus de la relique que du grigri à ce point. Il m'avait emporté en top8 à l'eternal weekend et en J2 de GP. Je fais ma pire nuit, j'arrive une heure en avance le ventre vide et sa ma bouteille d'eau dans une salle qui avoisine la température à la surface du soleil. On est là gros.

Round 1 : Grixis Control.
Mon adversaire en sortant sa decklist la révèle et en lisant Baleful Strix et Kolaghan's Command, je sais où je vais.
J'ouvre une main qui fait T1 Chalice, T2 Karn TGC et T3 Auriok + LED. On verra où ça va. Surtout que j'ai le toss.
Il hésite à FoW le chalice mais se réserve pour Karn, le bait fonctionne ! En plus je pioche Ballista donc super avec Auriok c'est win.
Il a la seconde FoW ... Et il me Kolaghan's Command à son tour. Quelques tours à vide (aka poser des strix) je retente un gros play qui prend FoW into Jace. Game 2 est environ une redite de la une sauf que je prends plus de Kolaghan's Command et que Blood Moon vient casser mes Cavern of Souls.
Mon adversaire me dit qu'il avait pas vu ce deck depuis 6 ans hahaha.
Mode sous marin activé.
0/1

Round 2 : Grixis Control
Mon adversaire comprend pas trop mon plan de jeu et galère à gérer la pluie de Karns qui lui tombe dessus mais les strix bossent bien et je commence à piocher du vent. Il Jace et commence à +2, ça va pas m'aider. Il s'arrête pour lire une carte, check mon grave etc bon j'ai clairement un Auriok on top, avec Cavern et 2 LEDs en jeu, Ballista au grave, faut qu'il laisse on top. Il hésite et se décide à bottom, fuck. Je pioche ... auriok. Il tente de FoW le LED que je remonte, deux fois mais j'ai shittons of mana. Il tente ensuite de fetch into Push ma Ballista quand je lui dit qu'elle est Mille/Mille. Putain. S'il m'avait push Auriok .. omfg.
Game 2 j'lui sors mentor t2 + 3 baubles, sous cavern. "C'est du side ?" Haa non mon gars. Et après un kill en 3 tours (Ballista sur Strix pour dégager le passage) il me révèle qu'il avait side out FoW parce que je joue Cavern et que le combo s'en branle des contres une fois Auriok en jeu.
Revanche sur le MU que je pense vraiment horrible.
1/1

Round 3 : Death and Taxes
Je savais après mon scouting de la round 1 ce que jouait mon adversaire.
Un adversaire très sympathique qui me voit faire Plains, go, pose une Vial, et à mon tour : AT, lotus, Karn TGC tutor LED. Il réfléchit un moment à comment se sortir de ça, et pose une SFM dans BS histoire de tuer Karn si je tutor et pose Lattice.
Du coup je pose une autre AT, LED, Karn Scion qui chie un token, craque les deux LED into tutor Lattice, GG.
La suivante est beaucoup plus bataillée à cause de Revoker qui nomme Auriok et Prelate à 4 et 1, mais une grosse Ballista vient tout casser et laisse Auriok libre de combo.
Victoire facile sur un bon MU.
2/1

Round 4 : Death and Taxes
C'est la journée des mots compte-double ?
Parce que c'était aussi un adversaire très sympathique. Mais ça reste un MU presque imperdable. Je ne me souviens plus des parties mais c'était avec des Mentors à la une, et des Mentors + StP à la deux.
3/1

Round 5 : Merfolk
Merde, premier BBQ donc un copain, que j'affronte. On a testé jeudi dernier donc je me sens en confiance mais il a retenu la leçon et garde ses TNN au chaud.
La une est très serrée puis je commence à manquer de fuel et je me fais déborder.
La deux c'est une sortie combo sous Cavern qui le laisse totalement impuissant.
La trois est ultra tendue. Je réussis à passer un Karn pour casser son Chalice à 0 et il oublie d'activer Vial en réponse. Vu ma sortie double Mentors, pas certain que l'issue aurait changé mais c'est pas impossible. Je l'attaque pour un exact letal après une attaque avec double StP pour prouesse qui clean 2 créatures et met ses PVs assez bas pour le tour suivant.
4/1

Round 6 : UR Delver
Je sais ce qu'il joue grâce à mon scouting de KALITAY et je garde une main on the play qui fait Chalice T1, Mentor sous cavern + 2 tokens T2. Il ne sait pas ce que je joue et n'a que Daze en main. Rip.
La 2 je me fais contrer / bolt tous mes plays puis je pioche environ 15916401 mana sources en crevant sous les coups de Delver + YP.
La 3 est une sortie maxée Auriok LED avec un Karn qui fait tomber la FoW avant de piocher Cavern. Et ouais, 4 d'endu matters.
Je commence à envisager le top 8 assez sérieusement.
5/1

Round 7 : Lands
Le scouting les gens ! Il a le toss mais n'a pas une sortie très forte. Par contre il gamble dans Sphere of Resistance MD. J'ai eu de la chance que ça tombe hehe. Par contre il voit trop vite Explo + Life + Wasteland, et je n'arrive pas à slam Chalice à 2. J'ai mouru sur la 20/20.
La deux je sors tous les mentors pour des rip et disenchant. Je sais plus trop comment mais j'ai un fast Lattice + Karn sans counterplay adverse.
La 3 c'est Chalice T1 + mox, à son T2 Sphère, à moi Chalice à 2. La game est locked et je le tue avec les constructs de Karn 7/7 et Auriok qui cherche un LED en remontant des Baubles.
Son seul out c'est Depths mais j'ai Karakas et pas l'ombre d'une waste chez lui.
6/1

Round 8 : BUG Opposition.
Je connais pas du tout le deck mais c'est à mi chemin entre shardless BUG et elfball, featuring opposition. J'ai le toss, Chalice t1 et Karn t2 pour poser des tokens et piocher des cartes. Surtout une Ballista et un Karn TGC. Je finis par slam Lattice.
La 2 je pioche du vend et une Ballista trop tard pour revenir de son board de 1/1 et 2/2.
La 3 est ultra grindy et je topdeck une Ballista qui clean le board (X = 4!) Pour l'exacte letal de mon armée de moines. Heureusement, sinon c'était Craterhoof qui me tuait bien.
C'est le win and in !
7/1

Round 9 : Infect
C'est Yaga, la seule autre belette (ma team de commander) présente. On s'accorde sur un ID pendant que notre pote Falaakr nous hurle sur Messenger que l'ID nous sort tous les deux. Ce génie des maths (Docteur en mathématiques quand même) confondait 21 et 18. On passera.
Cela dit une configuration très spéciale peut éventuellement sortir un des 4 joueurs à 21 pts qui ID. J'ai le plus mauvais départage, j'ai peur.
Finalement la configuration n'a pas lieu et je suis assuré de top8.
7-1-1

Les annonces sont faites, je suis 8è (plus mauvais départage mais tous les 7-1-1 passent, cut net). Joie.
On décide tous ensemble de split les lots et se battre pour RAMENER LA COUPE À LA MAISON !

Quart de final : Grixis Delver
Le quart de final est dispo sur Twitch.
Je vous laisse faire l'analyse mais en gros j'ai nommé Construct sur une Cavern et c'était pas bien malin, et j'ai gardé une main greedy sur la 3 parce que mon oppo sait que je mulligan les mains greedy normalement :P
Ça passe 2/1. La joie. Avec un Chalice à 0 assez rare pour le noter.

Demi final : Slow? Depths.
Genre le pire à affronter entre les autres demi finalistes. FML.
Je gagne une game au combo avec Chalice à 2. Il gagne une gagne au combo T3 (Slow on a dit).
Et la 3 ... Je devrais pas vous raconter mon T3 Karn TGC tutor Lattice, double LED GG !
Quoi ? En réponse tu sacrifies Hexmage sur mon Karn ? Haa ouais j'suis con.
Bon sinon il crop dans Depths et me tues le tour suivant donc mon plan : Mentor go, next turn on wheel les LED avec Auriok passait pas. Mais du coup je pouvais Karn -2 dans Bridge, bref on jouait encore à MTG.
Mais Vlad avait jamais gagné de final donc j'lui laisse de bon cœur. (et j'suis très con surtout).

J'suis super content du deck. C'était uniquement pour m'amuser et finalement j'ai en plus perf. Trop cool. Mon poto sûr Yaga qui perd en final sur un MU difficile, et Vlad qui ramène enfin la coupe à la maison, un super dimanche.

Le deck :
Je dois virer Disenchant pour mettre Seal of Cleansing. Ça trigger mieux prowess et ça casse Null Rod qui bloque les sources de mana blanc.

Les + :
Mentor. Ça me fait gagner trop de game / temps.
Chalice T1 qui tombe souvent, ça fait plaisir.
Le beau jeu et mes adversaires en PLS qui savent pas ce qu'il se passe.
Les pros du deck sur Twitter avec qui on a beaucoup échangé.
J'ai le deck avec le nom le plus cool du field.

Les - :
Wasteland c'est vraiment rude pour le deck.
NullRod :{
Pas savoir jouer c'est difficile 😛

Bref, je suis content. Des biso, euh ! Des bombes ! 💣



#286742 War of the Spark

Posté vlad83 - 12 avril 2019 - 13:25

et obviously le dieu bleu coute moins cher et a un très bon effet. -____________________________________________-


#286438 Le WTF du jour!

Posté le ch'ti lorrain - 01 avril 2019 - 13:18

On continue avec mardu tokens :
https://www.mtgtop8....1&d=344105&f=LE

et un deck chelou avec des plague et choke MD mais on avait anticipé la perf avec le topic de Lejay :
https://www.mtgtop8....1&d=344108&f=LE


#286427 War of the Spark

Posté Babelo59 - 01 avril 2019 - 08:54

https://www.youtube....h?v=b5W9t62t10I
:) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :)


#286233 Series

Posté Ender241 - 21 mars 2019 - 10:23

Mes anciennes trés bonnes séries:
-Stranger things saison 1 uniquement ScifFi ambiance 80s
-the haunting of hill house épouvante(à savoir ya un film avec Zeta Jones basé sur le même film: hantise)
-westworld saison 1 surtout SciFi cyborgs aventure dans l'ouest américain(un film est sorti aussi)
-altered carbon SciFi humain 2.0 et ambiance BladeRunner

Mes trés bonnes séries en pause(parce que le temps n'est pas souvent extensible):
-the handmaid's tale monde futur proche dystopique avec des femmes-esclaves(mais pas sexuelles! ptits cochons...)
-true detective chaque saison suit une enquête et des enquêteurs différents
-vikings ambiance froide, combats, politique, ah oui ya des vikings aussi
-X-files j'ai fini la saison 5 le format 22x45min par saison est lourd donc je savoure
-Black Mirror chaque épisode a son histoire, futur proche ou lointain, ça dénonce le monde moderne(politique/technologie...)

Mes actuelles trés bonne séries:
-the good place comédie, au paradis, Veronica Mars qui meurt mais aurait du aller en enfer, mais elle veut pas le dire evidemment!
-american gods un melting pot de toutes les religions qui existent, et les dieux existent en vrai!
-duck tales la nouvelle série animée est trés bonne, donc je me refais celle de 87 tranquillement.

Ma palme de la plus mauvaise série en date:
-stargate origins, essayez de finir le premier épisode, puis regardez autre chose.

Edit @Pivot oui on me l'a conseillé mais je savais pas que c'était les même créateurs. Du coup ça remonte dans la liste des séries à commencer.


#286152 Nyx Fit GBW

Posté Purprel - 14 mars 2019 - 18:27

Image IPB  Image IPB  Image IPB


Mais qu’est-ce que c’est donc que « Nyx Fit » et d’où vient ce nom bizarre ?

Il s’agit en fait d’une version Abzan (GBW) du deck qui s’appelle « Nic Fit » (traditionnellement GB) et qui joue W pour Academy Rector. Nyx Fit est donc un deck combo qui va chercher à résoudre puis sacrifier le plus vite possible un Academy Rector afin de déclencher son effet et de gagner la partie en mettant en jeu de puissants enchantements.

Le deck « Nic Fit » s’appelle ainsi car sur le forum où la synergie entre Veteran Explorer et Cabal Therapy a été discutée pour la première fois avant de donner naissance au deck, le thread devait initialement s’appeler « Nice Fit » c’est-à-dire « belle interaction » mais l’auteur a commis une typo. Et cette typo est ensuite devenue le nom officiel du deck. « Nyx Fit » doit lui son nom à cette même interaction mais aussi à Starfield of Nyx qui a été présent dans les premières versions du deck, et de manière plus générale par référence au bloc Theros dans lequel les enchantements avaient une place particulière.



Image IPB  Image IPB  Image IPB


Concrètement, ça marche comment ?

L’utilisation compétitive de Academy Rector en Legacy a été rendu possible grâce à la performance de Veteran Explorer et sa synergie avec Cabal Therapy. C’est l’un des cheats classiques des decks combo à Magic : transformer l’aspect négatif d’une carte en quelque chose de positif grâce aux interactions avec d’autres cartes. Ici c’est évidemment le flashback de Cabal Therapy qui devient positif dans le sens où ça nous permet de sacrifier nos Veteran Explorer. Et les joueurs de Nic Fit cherchent à abuser de cet effet pour créer un avantage dissymétrique en jouant un grand nombre de terrains de base, alors que la majorité des decks Legacy n’en n’ont que un ou deux. Couplée à de grosses créatures au-dessus de la moyenne comme Siege Rhino, cette interaction s’intègre parfaitement à une stratégie Midrange.

Et pour que ça marche, dans un Nic Fit classique, on augmente virtuellement le nombre de Veteran Explorer en jouant des Green Sun Zenith, et on fait la même chose avec Cabal Therapy en jouant Phyrexian Tower et Pernicious Deed. Vous le voyez venir : on a déjà toute la mécanique en place pour jouer Academy Rector. Mais alors pourquoi Nyx Fit n’a pas émergé plus tôt, mettons en même temps que Nic Fit par exemple ? Tout simplement parce qu’il fallait attendre que Wizard of the Coast crée de puissants enchantements, capables de nous donner la victoire par eux-mêmes !

Dovescape existait déjà puis longtemps, et depuis Innistrad Curse of Death’s Hold donnait des idées, notamment avec Living Plane ou Humility. Mais ça restait dans le domaine du « mignon », ça n’était pas suffisant pour être vraiment compétitif. Paradoxalement, le premier enchantement qui allait rendre le deck possible ne serait pas un kill à proprement parler, mais un moteur de sacrifice qui fait du card advantage et qui est passé relativement inaperçu à sa sortie : Evolutionary Leap. Mais bref, à la sortie de Magic Origins en 2015, il manquait toujours aux deckbuilders du dimanche la pièce maitresse : un ou plusieurs enchantements vraiment dégueulasses et qui nous donnent la victoire dès qu’ils touchent le board et ce dans la majorité des cas. Ce sera chose faîte en 2017 avec l’arrivée de Cruel Reality dans Amonkhet et surtout de Overwhelming Splendor dans Hour of Devastation.



Image IPB  Image IPB  Image IPB


Moais… je continue de penser que c’est juste mignon. Comment tu tues ?

On va tuer en combinant les enchantements et en « lockant » l’adversaire. En général le premier enchantement qu’on va faire arriver sur le board après avoir sacrifié un Academy Rector ne va pas tout de suite nous donner la victoire, mais il va au moins empêcher l’adversaire de gagner lors de son prochain tour. On va par exemple lui coller un Overwhelming Splendor sous le nez et éviter de mourir à cause de son Tarmogoyf et de son Delver of Secrets au prochain tour, ou un Curse of Death’s Hold pour tuer tous ses tokens. C’est le deuxième enchantement qui va nous donner la victoire, et le deuxième on l’obtient en général grâce à Sylvan Library/Mirri’s Guile ou à Evolutionary Leap.

Il est important de se rappeler qu’on ne joue que 8 créatures (4 Veteran et 4 Rector ; bon d’accord en fait 9 avec la random Dryad Arbor…) et que jouer un Veteran Explorer puis activer Evolutionary Leap nous coûte autant (GG) que ce que nous rapporte le trigger du Veteran si on cherche deux forêts.  Autrement dit, tant que Evolutionary Leap nous donne des Veteran, on peut répéter la boucle jusqu’à toucher un Academy Rector. Deuxième chose : on a vite assez de mana pour hardcast les enchantements directement de notre main, grâce aux nombreux basic land que nos Veteran nous ont rapportés. Enfin, il faut prendre en compte Curse of Misfortunes qui a lui seul nous permet souvent d’empiler nos enchantements jusqu’à la victoire.

C’est donc le deuxième enchantement qui en général va faire abandonner l’adversaire. Overwhelming Splendor + Curse of Death’s Hold = l’adversaire ne peut plus avoir de créatures en jeu. Dovescape + Curse of Death’s Hold = l’adversaire ne peut plus jouer de sorts non-créatures. Mais parfois, selon la configuration du board, ça peut être Cruel Reality + Sandwurm Convergence qui vont ouvrir l’adversaire en deux ! Inutile de préciser que trois enchantements en jeu c’est victoire automatique : l’adversaire ne peut littéralement plus rien faire avec Overwhelming Splendor + Curse of Death’s Hold + Dovescape.



Image IPB  Image IPB  Image IPB


Pfff et ça joue même pas Moat ? Moi j’suis plus malin je jouerais des Arena Rector en plus !

Eh bien non on ne joue pas Moat pour les mêmes raisons qu’on ne joue pas Humility. Ce qui rend ces deux enchantements puissants c’est qu’ils restent abordables pour le joueur de contrôle en Legacy avec leur coût converti de mana de 4. Nous dans Nyx Fit, on s’en fout du CCM : on va toujours préférer Overwhelming Splendor à Humility, et Sandwurm Convergence à Moat.

Quant à Arena Rector, la question reste ouverte en effet, même si ce nouveau Rector me semble poser deux problèmes en soi. Premièrement les Planeswalker existant actuellement ne sont pas assez overpowered en comparaison des enchantements précités. Oui, ramener un Nicol Bolas ou un Ugin gratuitement c’est sexy, ils offrent plusieurs options mais leurs effets sont à usage uniques versus les effets statiques des enchantements, et puis ils sont beaucoup plus faciles à gérer qu’un enchantement. Mais surtout, à coupler Arena Rector et Academy Rector dans le même deck, on se retrouve vite en manque de slots parce qu’on ne veut pas avoir la moitié de notre main de départ composée de cartes mortes. Caleb Durward a tenté le grand écart avec cette liste mais comme vous pouvez le voir c’est dur d’avoir la mana base, la mécanique de sacrifice, la disrupt, les Rector et leur target. Bref les PW n’apportent rien de plus d’après moi mais ça pourrait changer à l’avenir.

Enfin, avant d’expliquer plus en détail les cartes qui composent le deck, j’aimerais juste vous faire part de quelques observations. Déjà, Ravnica Allegiance vient de nous donner Ethereal Absolution que je trouve potentiellement supérieur au classique Curse of Death’s Hold. Ensuite, au moment où ce primer est rédigé, on vient d’apprendre que War of Sparks inclura un Planeswalker par booster. Est-on en droit d’espérer de puissants PW avec des CCM aberrants ? Ça pourrait rendre Arena Rector intéressant. D’autant plus avec la nouvelle règle de Muligan qui vient d’être annoncée : Nyx Fit est typiquement le genre de deck qui pourrait en profiter au mieux en virant de sa main de départ les gros enchantements et PW injouables en early game. Dernier point et non le moindre puisqu’il a motivé la rédaction de cet article : l’arrivée prochaine de Cabal Therapist !



Image IPB  Image IPB  Image IPB


Bon alors, ça vient cette liste ?!

Eh bien non ! Les quelques listes qui ont perfé sont parfois tellement différentes l’une de l’autre qu’il n’existe pas encore, à ma connaissance, de listes qui font l’unanimité comme ça peut être le cas pour les decks actuellement Tiers 1. MtG The Source n’a même pas de primer Nyx Fit, le deck reste discuté –de loin– dans la section Nic Fit. Alors c’est sûr, je pourrais très bien google « Nyx Fit MtG » et vous lister tout ce que je trouve comme un cochon mais je préfère une approche différente : vous présenter la base du deck c’est-à-dire toutes les cartes communes à toutes les versions, puis dans un deuxième temps les cartes qu’on voit de temps en temps, mais pas systématiquement.

Et ces cartes plus « secondaires » vont parfois insuffler une orientation particulière, comme les listes qui jouent Living Wish et qui vont imposer un certain type de sideboard, par exemple. On va plus ou moins toujours retrouver les mêmes cartes, mais l’archétype étant encore clairement en chantier il y a tout de même des différences notables. Certains joueurs vont donner la priorité aux removals et jouer en plus 4 Lingering Souls pour temporiser, d’autres vont plus jouer combo et inclure 4 Evolutionary Leap et 4 Sylvan Library par exemple.

Un tout dernier point avant d’entrer dans le vif du sujet : Nyx Fit est un deck qui repose sur son cimetière. Les Veteran Explorer doivent mourir pour trigger, ce qu’ils ne pourront pas faire sous Leyline of the Void par exemple. Une Surgical Extraction n’arrêtera pas le trigger du Veteran, mais elle empêchera Academy Rector de trigger puisque celui-ci doit être exilé depuis le cimetière. C’est pour ça que nos removals sont importants et que continuer à jouer Ground Seal, même après le ban de Death Rite Shaman, me paraît pertinent. Mais contrairement aux autres decks qui reposent sur le cimetière comme Reanimator ou Dredge, Nyx Fit peut continuer à avancer dans son plan de jeu en attendant de trouver des réponses à la graveyard hate : on peut toujours wipe le board à coup de Deed, creuser notre bibliothèque à coup de Sylvan Library, etc.


La base du deck (les cartes indispensables)
  • 4 Veteran Explorer
  • 4 Academy Rector
  • 1 Dryad Arbor (très pratique avec Evolutionary Leap voire Cabal Therapy et on joue 8 Fetchs)
  • 4 Cabal Therapy
  • 1-4 Evolutionary Leap (c’est un moteur de sacrifice mais aussi un tutor à Academy Rector ; ça permet aussi de sacrifier en éphémère ce qui est parfois impactant.)
  • 1-3 Pernicious Deed (on a souvent besoin de raser le board pour survivre, et Deed nous permet en plus de détruire nos éventuels Veteran et Rector sur le champ de bataille. Par contre ça va détruire nos Leap et nos Library, donc à utiliser avec modération. En général on complète avec des Toxic Deluge.)
  • 1-2 Phyrexian Tower (on a besoin de l’effet de sacrifice pour la redondance et là aussi on peut sacrifier en éphémère. Le gain de mana permet des T2/T3 dégénérés.)
  • 2-3 Green Sun Zenith (on en joue pas 4 parce que contrairement à Nic Fit on a vraiment que les Veteran Explorer à chercher, sachant qu’on a déjà Leap qui fait office de tutor. Mais ça devient aussi un kill potentiel avec Dovescape en jeu grâce au X et à nos nombreux terrains.)
  • 1 Overwheming Splendor (ne pas oublier la deuxième partie du card text en plus du Humility effect ! Si l’adversaire ne répond pas au trigger d’Academy Rector en activant ses fetchs par exemple, c’est trop tard pour lui une fois que Splendor est en jeu.)
  • 1 Curse of Death’s Hold (encore une fois je pense que Ethereal Absolution est meilleur, mais je continue de le lister dans le contexte de ce primer. Mais bref l’effet -1 / -1 est indispensable pour contrôler l’adversaire, et pour ensuite le lock avec Splendor et/ou Dovescape.)
  • 1 Dovescape (ne pas sous-estimer la carte svp. Dovescape empale littéralement Control et en général c’est le premier enchantement qu’on va chercher post-side parce qu’il rend les anti-enchantements de l’adversaire inutiles. Il peut s’en suivre une bataille d’Hirondelles pendant un temps, mais on finit toujours pas gagner cette bataille grâce à Green Sun Zenith, Pernicious Deed ou Curse of Death’s Hold.)
  • 1 Cruel Reality (évidemment la combo Overwhelming Splendor + Dovescape + Curse of Death’s Hold fait briller des étoiles dans les yeux de tous les Timmys, mais Cruel Reality suffit parfois à lui tout seul à donner la game. Selon la configuration du board, ça peut même être le premier enchantement à mettre en jeu. Avec sa capacité à gérer une menace par tour, ça nous achète du temps pour aller chercher le deuxième. Ca gère les PW que Pernicious Deed ne gère pas et puis ça tue, littéralement.)
Les autres cartes (pas systématiquement présentes dans toutes les versions)
  • 0-1 Curse of Misfortunes (moins présent dans les dernières listes que j’ai trouvées online, cet enchantement excelle pourtant dans les match-ups super grindy où on va avoir une seule et unique fenêtre de tir pour sacrifier un Academy Rector dans toute la game.  Mais en même temps c’est le moins indispensable vu qu’en soi il ne fait rien, et on n’a pas toujours le temps de survivre à une prochaine phase d’attaque.)
  • 0-1 Sandwurm Convergence (certains penseront à Dune, d’autres à Beetlejuice, mais bref un peu comme Cruel Reality cet enchantement suffit à lui tout seul à gagner et il offre donc de la redondance au cas où nos autres enchantements se font gérer.)
  • 0-4 Lingering Souls (l’idée c’est d’avoir des bloqueurs pour nous acheter du temps, sachant que Lingering Souls ne vient pas parasiter l’effet « tutor » de Evolutionary Leap. Par contre ça augmente la dépendance au cimetière donc personnellement je ne suis pas fan, mais force est de constater que c’est jouer dans de nombreuses listes donc efficace.)
  • 0-4 Living Wish (jouer Living Wish implique forcément d’avoir un sideboard tool box, et Nyx Fit a énormément d’options. En plus des « classiques » Eternal Witness, Reclamation Sage, Tabernacle at Pendrell Vale, Karakas et j’en passe, le deck peut du coup aussi tutoriser Cavern of Souls, Phyrexian Tower, Bitterheart Witch ou encore Minister of Pain, voire Academy Rector lui-même.)
  • 0-2 Diabolic Intent (souvent joué en one-off, il est d’autant plus efficace si la liste inclue des Lingering Souls. Mais sans ces derniers ce n’est pas forcément un must-have.)
  • 0-4 Sylvan Libray / Mirri’s Guile (le deck a énormément de shuffle effects donc profite très bien de Sylvan Library. Mirri’s Guile augmente le nombre de cartes jouables tour 1 et c’est tant mieux parce qu’en terme de timing on a souvent mieux à faire qu’une Sylvan Library T2 ou T3. Et puis leur effets sont complémentaires : on peut résoudre Mirri’s Guile puis fetch un land avant de piocher et bénéficier de Sylvan Library. Nyx Fit est un deck combo et à ce titre il a besoin de pouvoir filtrer sa pioche.)
  • 0-4 Swords to Plowshare / Path to Exile / Abrupt Decay / Assassin’s Trophy (Je vous propose de garder le débat StP versus Path pour plus tard, ok ? En attendant, on va toujours avoir besoin de removals contre tout ce qui nous empêche de jouer notre jeu en G1: Scavenging Ooze, Remorseful Cleric, Chalice of the Void, Counterbalance, etc. Ou tout simplement survivre à un Griselbrand T1.)
La mana base
  • 1-2 Bayou
  • 4-6 Forest
  • 1-2 Phyrexian Tower
  • 1-2 Plains
  • 1 Savannah
  • 1 Scrubland
  • 1-2 Swamp
  • 4 Verdant Catacombs
  • 4 Windswept Heath
  • 0-2 Cavern of Souls
  • 0-1 Ancient Tomb
Le sideboard
  • Toxic Deluge (vraiment nécessaire face à Aggro en plus des Pernicious Deed)
  • Leyline of the Void (on a besoin de notre propre cimetière et les Leyline sont dans nos couleurs donc c’est la meilleure option à notre disposition.)
  • Sandwurm Convergence / Curse of Misfortunes (si pas joués MD, ces enchantement peuvent clairement avoir leur place en side)
  • Sigarda, Host of Herons / Dragonlord Dromoka / Gaddock Teeg (aucun rapport entre eux dans le sens où ils répondent à des matchs-up différents, mais vous l’aurez compris ce sont tous des créatures vertes tutorisables avec Green Sun Zenith. Et il y a probablement d’autres options intéressantes que celles-ci.)
  • Thoughtseize / Lost Legacy (de même qu’on a besoin des Toxic Deluge versus Aggro, on a besoin d’un supplément de discard versus Combo voire Control.)
  • Choke / Chains of Mephistopheles / Nether Void / Dread of Night / Leyline of Sanctity (là encore aucun rapport entre ces cartes si ce n’est que ce sont tous des enchantements tutorisables avec Academy Rector. ATTENTION cependant à ne pas trop reposer sur les Rector : à la base ils sont censés chercher nos « kills » et nous faire avancer dans notre plan de jeu, et pas nous servir de tutor à cartes de side. Mais puisqu’on peut sacrifier en éphémère, un Chains of Mephistopheles ou une Leyline of Sanctity en réponse ça peut parfois être très pertinent !)
  • Ground Seal / Silent Gravestone (du temps de Death Rite Shaman c’était en x2 MD, et même encore maintenant c’est Surgical Extraction la graveyard hate la plus jouée. On cherche juste à faire mourir nos créature tranquillement, et pas à faire revenir des trucs du cimetière donc Graffdigger’s Cage et Containment Priest sont presque inutiles par exemple. En gros il nous faut juste des réponses à ce qui cible des cartes dans le cimetière.)
  • Swords to Plowshare / Abrupt Decay / Assassin’s Trophy / Collective Brutality (dépendamment de nos choix MD, on peut vouloir compléter son sideboard avec du removal.)
Le sideboarding et les match-up

A la base je ne voulais pas inclure de partie sur le sideboarding parce que clairement je ne maitrise pas assez le deck pour vous détailler les matchs-up en détail. Je serais très content de partager mes opinions sur le sideboarding avec vous, mais justement ce sont des réflexions personnelles qui ont leur place dans un thread sur le deck, et pas dans le primer si vous voyez ce que je veux dire.
Mais sur conseil du ch’ti lorrain (que je remercie pour m’avoir relu, au passage ^^) et après mûre réflexion, il serait dommage de terminer ce primer sans quelques conseils, aussi maigres soit-ils.
Pour commencer, la première question à se poser quand on side –réflexe du joueur de Dredge– c’est : « qu’est-ce que l’adversaire peut bien avoir comme graveyard hate ? » Est-ce qu’on est susceptible de croiser des Surgical Extraction ? Auquel cas on rentre au moins 2 Ground Seal / Silent Gravestone. Et puis on adapte les removals à notre disposition selon qu’on risque de croiser des Leyline of the Void ou des Scavenging Ooze par exemple. On joue combo donc on veut gérer ce qui nous empêche de jouer notre jeu.

Curse of Misfortunes est super fort contre Grixis Delver. D’ailleurs à la G1 le deck est pas mauvais contre Grixis Delver qui ne gère pas les Academy Rector sur le board. Faut réussir à en résoudre un et en général ça suffit, sachant que Pernicious Deed lui fait très mal. Mais bon on peut aussi perdre sous les attaques d’un Delver flippé T2 comme tout le monde, hein. Post-side va falloir défendre son cimetière à coup de discard sans se faire grinder pour autant, c’est tout de suite plus compliqué mais faisable. Si Dovescape touche le board rapidement ça passe.

Contre UW Miracle on veut 2 Cavern of Souls MD parce la carte nous donne des games. Il suffit juste de sacrifier les Rector sans laisser de fenêtre de tir à l’adversaire pour jouer ses Swords to Plowshare, en ayant par exemple Evolutionary Leap en jeu avec accès à un mana vert ou une Cabal Therapy au cimetière quand on cast le Rector. Les règles de priorité à Magic font le reste J Il me semble aussi qu’on a tous les outils contre Miracle : les Abrupt Decay pour gérer son éventuel Rest in Peace post-side, et sinon chacun de nos enchantements lui est quasi léthal : Curse of Death’s Hold anéantit son plan Monastery Mentor et Dovescape l’envoie loin, looooiiiinn dans le ciel. Rien que pour ce MU, les Caverns of Souls en x2 MD me paraissent justifiées.

On a globalement un bon match-up contre Show&Tell et compagnie parce que de base il ne gère pas Overwhelming Splendor. On a souvent un Academy Rector ou un enchantement à poser directement de notre main via S&T, bref ça donne toujours des games spicy ! Si on a un Rector en main il suffit d’avoir un moyen de le sacrifier une fois le S&T résolu (Leap avec mana open ou Phyrexian Tower). Post-side on rentre tout le pack anti combo : Thoughtseize, Lost Legacy, etc. La G1 c’est plutôt 50/50, mais post-side il me semble qu’on a clairement un avantage.

Les decks qui jouent Chalice of the Void peuvent un peu nous ralentir mais sans même gérer directement leur Chalice on peut passer à travers avec Cavern of Souls, Green Sun Zenith et même si elle est contrée une Cabal Therapy peut quand même être flashback et nous offrir un sacrifice. Et en général Overwhelming Splendor suffit à gagner contre Eldrazi Stompy ou Maverick, par exemple.

Reanimator, Dredge, Storm Combo : là comme Nic Fit on a tendance à galérer dans ces matchs ups. Ils sont trop rapides et bien qu’on ait des armes ces Mus restent plutôt négatifs. Mais peut-être que la nouvelle règle de Mulligan va bientôt changer tout ça en nous donnant accès à nos Leyline plus facilement <3


#285411 Débats/Questions - UR Delver

Posté Yoan42 - 07 février 2019 - 15:57

Merci pour l'article.

J'ai suivi les mêmes pistes que toi, mais après quelques tests, je trouve Pteramander dans UR "Classique" pas terrible, car trop lent à flipper. La plupart du temps j'aurais préféré autre chose. Ça reste jouable, parfois utile, mais globalement sous optimale. Par contre, dans les listes Phoenix je le trouve plus pertinent, il sort plus vite et complète bien le Phoenix.

Pour Light Up the Stage, je partage ton enthousiasme pour inclure la carte dans UR Delver. Peux être même qu'il serait intéressant de tester dans Temur et Grixis Delver.
Ca fait avancer le deck, y'a un petit gout de Treasure Cruise, le broken en moins. Par contre la carte me semble plus pertinente dans une liste Monastery Swiftspear, punshy sans Waste et YP et avec plus de Blast. Light Up me semble moins bien qu'un cantrip bleu (Preordain) dans une optique tempo-contrôle à la YP-TNN, mais plus fort qu'un Cantrip bleu dans une optique grosse agressivité, trouver du blast et nourrir l'incendie.


#282610 Elves

Posté Surfait - 18 septembre 2018 - 18:37

Bravo, bravo ! Belle liste et on voit qu'elle est maîtrisée. Abbey j'ai toujours apprécié la carte, ça vole des games et ça ne penalise pas trop la mana base.
Après il faudra jouer Assassin trophy pour améliorer Tron et casse des PW. Sinon ma foi, si les performances sont là c'est que la liste est aboutie.


#279623 Elves

Posté Malhorn - 04 juin 2018 - 20:54

J'avais mis en carré ezuri et entity mais évidemment c'est trop. Je joue 3 ezuri et un entity, parfois un quatrième ezuri selon le méta. Et du coup tu as la place pour les heritage :)


#273468 Le jeu de l'image qui bat la précédente

Posté Choobak - 07 décembre 2017 - 15:18

Image IPB


#273470 Le jeu de l'image qui bat la précédente

Posté Adibou1er - 07 décembre 2017 - 15:35

Voilà, end of the game, merci Choobak !
Et non, le sida n'est pas autorisé ici.


#269541 RIP Chester Bennington (chanteur de Linkin Park)

Posté Malhorn - 22 juillet 2017 - 16:35

Citation

Figure de la fin des 90's, premier album 2000. Tu vois déjà le paradoxe ?
Figure du mouvement néo (oui à mon époque on appelait ça néo) ? Il a juste surfé sur la vague lancée par Korn, Defstone et Coal Chamber.

Chercher à concilier le rock et le rap ? c'est faire l'impasse sur des groupes comme Living Colour, Beastie Boys, Anthrax ou les Red Hot qui l'ont fait dès les 80's et d'autres comme Body Count, Downset, Biohazard et Rage Against the Machine (vu que tu sites Audioslave) pour les 90's (liste non exhaustive).

Etant fan de metal je peux pas te laisser dire ça )

Bon je suis d'accord avec toi qu'il y a toujours une question de goût, et que beaucoup de métalleux ont le poil qui se hérisse quand on parle de linkin park. En revanche oui le groupe a indéniablement marqué au fer rouge le métal depuis son premier album. Il faut bien voir que Linkin Park en arrivant sur le marché a enterré un tas d'excellents groupes qu'étaient Pantera, Deftones, RATM mais aussi le naissant Limbizkit. Les mecs sont arrivés avec un style épuré, très vendeur (d'oû la critique de son commercial) et surtout universel.

Linkin Park malgré ce que l'on peut en dire fait partie des meilleurs groupes de metal qui ont transité sur les scènes jusqu'ici. J'aime beaucoup certains de leurs sons, surtout le premier album d'ailleurs, mais je suis d'accord pour dire qu'il manque de l'âme à leur musique. D'autres groupes de metal sont très imparfaits sur le plan musical mais c'est aussi ce qui leur donne leur âme.

Mais encore une fois je parle au nom de la généralité. Il est fort possible que ce groupe ne t'ai pas du tout marqué, au même titre j'idolâtre Pantera ou Deftones alors que je trouve que Slayer c'est de la daube (ouais, j'assume). Ca peut paraître de l'hérésie mais c'est surtout affaire de goût et de personnalité.

Ce que j'ai remarqué avec ce groupe également c'est qu'on le connait très mal. Linkin Park ça rappelle les gros succès, qui de mon point de vue sont loin d'être les meilleurs morceaux. Pour avoir fait redécouvrir ce groupe à ma femme elle m'a avoué être choqué par la différence entre ce qu'elle pensait du groupe, et ce qu'elle entendait. Elle s'est rendue compte qu'ils étaient bien meilleurs que ce dont elle se souvenait.

A contrario des groupes de légendes comme Motorhead ne méritent pas forcément autant d'aura. Certes Lemmy est charismatique, certes leur musique a un âme de dingue, mais au final sur le long court il y a énormément de chansons pourries.

Jusqu'ici le groupe métal qui m'a fait le plus halluciner sur le rapport qualité/quantité c'est de très loin System of a down et Metallica. Le nombre de chansons cultes que ces deux-là génèrent (surtout System en rapport au nombre total de chansons), c'est juste du génie. Tu trouveras jamais autant de top titre chez un autre groupe.


#269523 RIP Chester Bennington (chanteur de Linkin Park)

Posté Tafit - 21 juillet 2017 - 14:00

Voir le messageatigrou, le 21 juillet 2017 - 11:11 , dit :

Loin de moi de vouloir te troller mais il a fait quoi pour la musique ?
C'est un ressenti générationnel surtout. Les mecs ayant environ 30 piges ont forcément découverts ce groupe quand on était au collège ou au lycée.
Nous on écoutait beaucoup ce genre de musique, c'esf pour cela que ça me touche.


#269519 RIP Chester Bennington (chanteur de Linkin Park)

Posté Veen - 21 juillet 2017 - 11:49

Bennington était une des figures du mouvement nu-métal américain de la fin des années 90. Son timbre caractéristique était aisément reconnaissable.
Linkin Park est un groupe qui à ses origines cherchait à concilier certains codes du rap et du rock de l'époque, dans un esprit de synthèse (d'où d'ailleurs le titre du premier album, Hybrid Theory, 2000)
Ces dernieres années, Bennington avait reussi à sortir d'un genre où beaucoup le voyaient enfermé, par sa collaboration avec Stone Temple Pilots, en remplacement de Scott Weiland.

Sa mort, couplée à celle de Weiland en 2015, fait que Stone Temple Pilots intègre le triste cercle fermé des groupes dont deux des chanteurs lead sont décédés.
Sa mort résonne aussi avec celle de Chris Cornell, chanteur de Soundgarden/Audioslave/Temple of the Dog, le 18 mai dernier.
Bennington avait chanté au décès de Cornell. Les deux se sont suicidés par pendaison.
Ils partageaient tous les deux un passif d'addiction et de dépression, qui semblait pourtant derrière eux.
Ces gens ont donné beaucoup de bonheur autour d'eux. Leur mort touche tous ceux qui les aimaient sans les connaitre, à travers leur musique.


#269507 RIP Chester Bennington (chanteur de Linkin Park)

Posté Tafit - 20 juillet 2017 - 21:18

Putain si maintenant on se met à perdre les quarantenaires...
Grosse tristesse, ce type à fait beaucoup pour la musique en peu de temps.

Sad