Aller au contenu


Improperly Determining a Winner


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Flutiau

Flutiau

    Vainqueur de tournoi LF

  • Arbitres
  • 3 660 messages

Posté 10 juillet 2015 - 00:06

Improperly Determining a Winner




1. Définition et pénalité

En tournoi homologué DCI, il est impératif pour l'intégrité du tournoi que les résultats de match reflètent les résultats de vraies parties avec l'intervention de votre deckbuild et de votre skill. Il n'y a que 2 exceptions:

- le draw intentionnel: parce que vous pouvez très bien passer 50 minutes à poser des lands si ça vous chante. Aucun arbitre ne vous dira de jouer "mieux" et c'est bien normal que les décisions de jeu n'appartiennent qu'au seul joueur. La seule limite est de jouer dans un rythme correct alors...
- le split de la dernière ronde d'un playoff: en général la finale, mais à l'époque où il y avait 2 slots à un PTQ par ex. la dernière ronde pouvait être la demi. Vu que c'est la dernière ronde, et donc qu'il n'y a aucun pairing douteux à réaliser par la suite, ni statistiques de départage faussées (tout résultat en ronde suisse influence tout le tournoi), les 2 joueurs peuvent se partager les lots (et rien d'autre, sinon c'est de la corruption) de façon à ce que l'un drop pour laisser le slot à l'autre. En gros, le dropeur prend les lots du 1er...
NB: différenciez bien ce type de split de l'autre: à chaque début de ronde de la phase finale, si l'unanimité est formée, les joueurs peuvent se partager les lots de façon égalitaire. Ils peuvent ensuite décider d'arrêter le tournoi à ce moment, ou non (encore une fois l'unanimité est requise).
Se partager les lots n'influe pas les pairings, c'est pourquoi cela ne rentre pas dans les exceptions à la règle.

Cette infraction couvre les façons (hors corruption) de déterminer un vainqueur pour des moyens détournés, notamment lancer de dé, toss, bras de fer, chi-fu-mi (etc...), ainsi que la simple proposition de tels procédés.
Souvent, mais pas exclusivement, l'infraction arrive lorsque 2 joueurs vont sur un draw qui les exclut tous 2 du top8, alors qu'une victoire en laisse un des 2 dans la course.

La pénalité est la disqualification.



2. Pourquoi est-ce sévèrement puni?

Cette interdiction remonte à l'origine même du jeu organisé. Le principal souci alors était de se démarquer des jeux de hasard, vis-à-vis des législations plus ou moins contraignantes de par le monde (NB: d'où la stricte interdiction en parallèle de tout pari en argent sur un résultat ou un classement).

L'interdiction a cependant bien d'autres avantages en termes de qualité de jeu.
Lorsque vous êtes à 4-0, vous êtes sûrs de tomber sur un adversaire qui a du skill, et non sur un random qui risque de bousiller vos stats.
Vous me direz: "je préfère tomber sur random", sauf que, des fois, ils gagnent. Pas souvent. Mais c'est déjà trop. L'idée est que ce pairing n'arrive jamais.
Pour les rondes suisses, votre Opponent Match Win risque de varier comme le cours du pétrole, et c'est pas très fun, même si ça en a l'air.
Le jour où votre adversaire de demi aura gagné son quart à chi-fu-mi, vous tirerez une drôle de tête.



3. L'extension de la définition en 2014

La réforme de 2014 étend l'interdiction sur le fait de révéler des cartes de votre bibliothèque au moment de rendre le paper slip pour prédire le scénario des tours suivants et dégager un vainqueur.
En somme, c'est logique, la partie doit être terminée pour prendre la liberté de trifouiller sa bibli. L'autre justification de l'extension, c'est qu'on ne peut en aucun cas préjuger de ce qui serait arrivé lors de tours supplémentaires, si tout le monde avait joué correctement, sans missplay.
Il vous est toujours possible de révéler votre main ou votre réserve car ce sont des informations cachées auxquelles vous avez accès. Si vous connaissez les cartes du dessus de votre bibliothèque (25% du temps en Legacy ^^), vous ne pouvez pas les révéler, vous ne pouvez que les énoncer, et vu que c'est une information privée, votre adversaire sait que vous êtes libre de mentir. Notez qu'il est également probable que vous ayez une confusion dans votre mémoire.
Par contre, les règles vous autorisent toujours à révéler les cartes que vous remettez pendant la résolution d'un brainstorm, ou les cartes que vous voyez lors de la résolution d'une capa de toupie, ou encore votre bibliothèque entière lorsque vous craquez un fetch (il faut mélanger après ceci dit), mais uniquement à ces moments précis.

En conclusion, c'est se basant sur les seules informations légales du board actuel qu'un joueur peut décider de concéder ou non. Si vous voulez en savoir en plus, il faut rendre le paper slip d'abord.




- Votre dévoué Flutiau


Modifié par Flutiau, 24 février 2017 - 21:40 .

Citation

Lejay: ggs
thx for the games
Pierluz: ma vaffanculo francese culato de merda


Moi j'ai tout compris à Sylvan Library. Nous sommes très peu dans le monde. Respect my authority!

#2 Flutiau

Flutiau

    Vainqueur de tournoi LF

  • Arbitres
  • 3 660 messages

Posté 16 janvier 2016 - 13:02

MAJ, ajout d'une allusion au Wagering, le fait de parier en argent sur qui va gagner tel match, ou le tournoi, etc...

Citation

Lejay: ggs
thx for the games
Pierluz: ma vaffanculo francese culato de merda


Moi j'ai tout compris à Sylvan Library. Nous sommes très peu dans le monde. Respect my authority!

#3 Flutiau

Flutiau

    Vainqueur de tournoi LF

  • Arbitres
  • 3 660 messages

Posté 18 janvier 2016 - 13:36

MAJ, ajout d'un NB sur le 2e type de split.

Citation

Lejay: ggs
thx for the games
Pierluz: ma vaffanculo francese culato de merda


Moi j'ai tout compris à Sylvan Library. Nous sommes très peu dans le monde. Respect my authority!