Aller au contenu


Les cartes du GP Amsterdam


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
Aucune réponse à ce sujet

#1 Patoch

Patoch

    Chat fantôme

  • Membres
  • 3 078 messages

Posté 30 octobre 2011 - 11:25

Bonjour à tous !

Dans la lignée du GP Amsterdam, vous allez avoir droit à quelques trus à lire. Voici un petit article sur quelques cartes et quelques chiffres issus du top 32 du GP. C'est surtout l'occasion pour moi de parler de quelques cartes qui ont été mises en lumière par le GP. Pour une bonne partie d'entre elles, les plus classiques, vous les connaissez bien : il s'agit des classiques indétronables du format. D'autres rejoignent peu à peu les cartes importantes du format, proposent des options de build originales, ou des armes nouvelles à des decks existants. Petit tour d'horizon.

Pour les commentaires et suggestions : c'est ici

D'abord, quelques chiffres sur la représentation de ces cartes :  

En top 8 :

Citation

Brainstorm : 6*4
Force of will : 6*4
Snapcaster mage : 3 dans 2 decks
Jace : 9 dans 3 decks
Clique : 8 dans 3 decks
Delver : 4
KotR : 3*4
GSZ : 2*4
Past in flames : 1 !
Gitaxian probe : 4
Punishing fire : 4
Liliana of the veil :
Stoneforge mystic : 6 dans 2 decks


En top 32 :


Citation

Brainstorm : 22*4
Force of will : 20*4 (seuls 2 jeux combos jouent brainstorm mais pas FoW)
Snapcaster mage : 34 dans 12 decks
Jace : 36 dans 14 decks
Clique : 29 dans 12 decks
Delver : 4*4
KotR : 7*4
GSZ : 6*4-1
Past in flames : 1 !
Gitaxian probe : 3*4
Punishing fire : 2*4+3
Liliana of the veil : 7 dans 3 decks
Stoneforge mystic : 27 dans 8 decks


Après ces quelques chiffres, voici mon avis sur les cartes citées. Certains sont des indéboulonnables du format, d'autres ont plus été jouées ou efficaces que prévu, d'autres surprenent ou sont arrivées il y a peu. Portrait de famille.

Les classiques :

Brainstorm : 22*4
Force of will : 20*4 (seuls 2 jeux combos jouent l'un sans l'autre)

Les deux cartes qui représentent le bleu en Legacy ont comme prévu été très jouées. Présentes dans tous les decks bleus (exceptés storm combo qui ne joue pas FoW), elles sont, chacune dans leur rôle indispensables. Brainstorm car c'est définitivement le meilleur cantrip disponible, et ce que l'on joue combo, control, aggro-control... FoW car c'est le garde-fou anti-combo et cet excellent contre qui permet de jouer des menaces protégées rapidement. Rien de neuf de ce côté.

Jace, the mind sculptor : 36 dans 14 decks

L'arpenteur phare du Legacy a confirmé sa place. Excellent sort de late game pour les decks contrôle, il a également montré depuis longtemps être une excellente arme pour les decks aggro-control non tempo (et donc capables de jouer un sort à 4). Très présent notamment dans les decks UGB.

Knight of the Reliquary : 7*4

La carte qui a mené Pierre Sommen à la victoire. Non contente d'être un gros thon, KotR est aussi un outil de contrôle très polyvalent. Elle permet de jouer quelques lands utilitaires pratiques (Karakas, Maze of ith), de stabiliser et d'accélérer le mana, tout en continuant à grossir. L'importante clock qu'elle met, combinée à ses capacités défensives intéressantes, expliquent son importance dans bon nombre de decks du format.

Stoneforge mystic : 27 dans 8 decks

SFM était centrale dans le format du temps de Stoneblade. Même si elle n'est plus au centre de toutes les attentions, elle reste une excellente carte, présente principalement dans Bant et Maverick. Elle y amène sa polyvalence, son CA, et sa faculté à rendre incontrable les équipements qu'elle va chercher. Son interaction avec Batterskull n'est plus à détailler.

Green Sun Zenith : 6*4-1

Petite déception concernant GSZ. Très bonne carte, ajoutant de la densité et de la polyvalence au decks décidant de la jouer, elle a été moins représentée que prévu. Sans doute parce qu'elle est principalement efficace dans les decks NO, qui n'ont pas été très populaires. Un de ses autres points forts, son efficacité contre Counterbalance, a également peu été utile. Au final, ces avantages ne compensent pas les contraintes de build et le mana de plus à payer.

Les petits nouveaux :

Snapcaster mage :
34 dans 12 decks.

Joué en moyenne en 2,8 exemplaires dans les decks qui ont décidé de l'incorporer. On peut voir que dans les decks bleus, un peu plus de la moitié ont décidé de jouer snapcaster mage. Excellente créature, très polyvalente, il n'est pas non plus la révolution que l'on pouvait attendre. Sans mental misstep, il a un peu perdu de sa rapidité et semble trouver sa position en Legacy : une très bonne carte utilitaire, jouée en quelques exemplaires, mais qui ne va pas bouleverser le format.

Delver of secrets : 16 dans 4 decks.

Cette petite bête bleu a certes moins fait de bruit que l'autre sorcier, mais a au final peut-être plus modifié le format, en permettant à un grand ancien du format de renaître : Tempo tresh. Ce deck, qui manquait de menaces efficaces dans son plan de jeu, a trouvé en delver exactement ce qui lui manquait : une bête bleue, qui tape à 3, avec une capacité d'évasion, tout ça pour un seul mana et un défaut facilement contournable. C'est sans doute grâce à lui que Tempo tresh a un excellent taux de réussite au cours de ce Grand prix. Prévoyez donc votre bombe insecticide.

Past in flames : 1 !

Oui, je vais parler d'une carte très peu jouée. Mais je pense que la performance d'Elie pichon au commande de son ANT/PiF est révélatrice du niveau de puissance de la carte. Nouveau moteur de storm, plus polyvalent qu'IGG, notamment contre les jeux bleus, il offre un excellent plan B aux jeux combo, non dépendant des points de vie. La synergie avec LED, mais aussi avec Gitaxian probe, et avec tout le moteur des jeux storm de manière générale, rend la carte tout aussi importante désormais qu'Ad nauseam.

Gitaxian probe : 3*4


Ceux qui me connaissent savent que j'aime beaucoup cette carte. Force est de constater que les jeux combos présents en top32 ont tous décidé de l'adopter. Source presque sans défaut d'informations, elle permet de se cycler gratuitement, chose excellente quand on joue un jeu combo qui a besoin du moindre mana. Parfaitement adaptée aux builds utilisant PiF, elle est aussi très synergique avec Empty the warrens. Choisir son plan, choisir le tour du départ, anticiper sur les menaces, faire des Cabal dévastatrices, les utilisations sont nombreuses dans des decks ayant cruellement besoin d'informations sur la main adverse. Une carte indispensable à jouer dans Combo.

Liliana of the veil : 7 dans 3 decks.

La belle et sombre arpentrice commence à se faire une petite place en Legacy, et c'est bien normal. Seulement trois manas pour un arpenteur capable de se protéger seul, de remonter ses compteurs, et de rapidement générer un peu de CA, c'est pas cher payé. Dans un deck capable d'utiliser ou de récupérer les cartes défaussées, son "+1" est excellent. Il suffit pour cela d'un Life from the loam, d'une bête à réanimer, d'un sort à flashbacker... Des possibilités de build très intéressantes existent autour de cette carte.

Punishing fire : 2*4+3

Ce n'est pas vraiment un petit nouveau, mais il n'avait pas été très exploité pour le moment. La combo punishing fire/grove the burnwillow, très jouée de son temps en extend, est pourtant d'une efficacité redoutable pour détruire méthodiquement et récursivement toutes les petites créatures adverses. Même si deux dégats pour deux manas, ce n'est pas folichon, les anti-créatures récursifs sont toujours bons à prendre. Contre aggro et aggro-control, ils permettent soit de tuer les petites créatures (SFM, Mother of runes, Noble hierarche, Vendilion clique, etc), soit d'achever en combat les plus grosses. Le fait de pouvoir blaster un Jace qui traine est un plus non négligeable. Contre Control, en plus de menacer les arpenteurs et de passer au travers des contres facilement, Punishing fire permet de coller les derniers points (principalement si on en a plusieurs au cimetière). Il n'y a guère que contre Combo que la carte est vraiment inutile. En tout cas, clairement une carte à la mode, dont il va falloir tenir compte dans ses builds !

Extraction chirurgicale :

Beaucoup de deck ont décidé de jouer cette carte en réserve, comme hate grave. Bien qu'elle ne soit pas la plus puissante des anti-cimetière (comparé à Tormod's crypt, par exemple), elle offre d'autres avantages : gratuite, instant, elle permet de répondre à la plupart des menaces de Reanimator, de gérer un Punishing fire (attention au grove !), de rendre inutile un Snapcaster mage, de diminuer l'efficacité d'un Past in flames et de gérer définitivement certaines cartes pénibles. Bien que n'étant pas suffisante pour gérer Dredge, c'est une excellente hate grave contre le reste des utilisations du cimetière. Si on ajoute son interaction intéressante avec Snapcaster mage, on comprends vite pourquoi elle fût la hate grave la plus présente dans les SB du GP.

Rappel : pour les commentaires et suggestions : c'est ici

La maturité de l’homme : cela veut dire retrouver le sérieux que l'on avait au jeu, étant enfant.